10/07/2021

Postdoctorat CARAmèls (Comprendre les administrateurs et leurs relations à leurs mèls)

This job offer has expired


  • ORGANISATION/COMPANY
    Université d'Angers (laboratoire TEMOS)
  • RESEARCH FIELD
    Communication sciencesScience communication
    HistoryContemporary history
    Other
    Psychological sciencesBehavioural sciences
    SociologySocial shaping of technology
  • RESEARCHER PROFILE
    Recognised Researcher (R2)
    Established Researcher (R3)
  • APPLICATION DEADLINE
    24/08/2021 18:00 - Europe/London
  • LOCATION
    France › Angers
  • TYPE OF CONTRACT
    Temporary
  • JOB STATUS
    Full-time
  • HOURS PER WEEK
    35
  • OFFER STARTING DATE
    15/09/2021

OFFER DESCRIPTION

Le présent projet de post-doctorat entend éclairer le comportement des utilisateurs de messageries électroniques occupant des postes stratégiques dans des collectivités publiques et donc producteurs d’archives publiques, tant du point de vue de l’organisation, de la conservation et de l’élimination de leurs courriels, sachant que ces messages doivent réglementairement être versés aux Archives nationales ou départementales et sont potentiellement constitutifs du patrimoine national.

Les rapports qu’entretiennent les cadres avec leur messagerie électronique ont jusqu’ici principalement été analysés en termes de brouillages des frontières entre travail et hors-travail, de disponibilité induite ou de dispersion y compris temporelle (Sophie Bretesché, François de Corbière, Bénédicte Geffroy, 2014). D’un point de vue archivistique, l’effort de recherche et la bibliographie se sont naturellement concentrés sur les dispositifs techniques de collecte et de conservation de cette catégorie d’archives électroniques dont le caractère quantitativement massif et qualitativement central ne saurait être mis en doute (Magnien, 2012 ; Prom, 2011).

La mission postdoctorale CARAmèls entend se situer à la jonction entre ces deux grands courants de recherche, dans un champ d’investigations largement délaissé, au cœur pourtant de ce que l’on pourrait appeler un nouveau système de formation et de transformation des énoncés. Le programme interministériel français d’archivage électronique VITAM (Valeurs immatérielles transmises aux archives pour mémoire) tout en rappelant l’importance des facteurs comportementaux pour comprendre les usages des messageries met finalement en avant l’hétérogénéité des pratiques de gestion des messageries par leurs utilisateurs, leur corrélation avec le contexte technique mis à leur disposition et leur dimension éminemment personnelle. Des hypothèses plus structurantes sont néanmoins envisageables pour expliquer ces comportements : formation initiale, positionnement hiérarchique, environnement institutionnel, proximité des pouvoirs décisionnaires, rapport personnel aux traces et à l’histoire, caractéristiques de l’organisation en termes de flux d’informations (horizontalité/verticalité).

C’est précisément ce lien entre les utilisateurs et leur messagerie que le postdoctorat CARAmèls entend envisager en se concentrant d’une part sur une catégorie d’utilisateurs qui ont en commun de produire de l’information stratégique, les personnels de cabinet et les cadres administratifs de la fonction publique, et d’autre part sur un ensemble de pratiques tournées vers la mémorialisation individuelle et institutionnelle : comment membres des cabinets et hauts fonctionnaires envisagent-ils leurs propres pratiques d’archivage de leurs courriels ? On s’efforcera non seulement d’approcher et de comprendre les pratiques effectivement mises en œuvre (modalités de classement observables, tris explicites ou implicites), mais encore la perception et les représentations que ces personnels peuvent avoir à la fois de l’intérêt ou de la nécessité d’archiver les courriels ou encore l’importance du contexte intellectuel voire cognitif propre à cette catégorie d’acteurs : rapport à la trace personnelle et institutionnelle, conscience des mécanismes décisionnels, enjeux de pouvoirs, nécessité de justifier des choix ou décisions, besoins de confidentialité ou de discrétion. C’est également sous l’angle de la perception par ces personnels que seront envisagées les incontournables dimensions techniques ou juridiques de l’archivage des courriels : connaissance du cadre légal (valeur probatoire des courriels, différenciation des courriels privés), aisance technique (outils internes aux messageries ou logiciels externes), appréhension des caractéristiques techniques propres aux documents attachés, gestion du risque collectif et individuel, influence de l’actualité (affaire des mails d’Hillary Clinton, Panama Papers etc.)

Méthodologie

D’un point de vue méthodologique, il sera essentiellement procédé par entretiens oraux (une quinzaine de témoins, un ou plusieurs entretiens par témoin). Trois groupes de témoins peuvent être envisagés, afin de disposer de messageries plus ou moins sensibles, plus ou moins décisionnelles, plus ou moins « chaudes » ou « froides » pour reprendre la typologie esquissée par Valérie Feschet à propos des archives familiales. Un premier groupe devrait permettre d’étudier des pratiques caractéristiques des cabinets ministériels. Il pourrait ici être fait appel aux conseillers ministériels qui ont déjà accepté l’exploitation de leurs messageries archivées dans le cadre du projet Pêle-mèl porté par l’université d’Angers (voir ci-dessous). Un deuxième groupe réunirait des directeurs ou sous-directeurs d’administration centrale et pourrait être constitué grâce aux relations déjà établies avec diverses directions et sous-directions du ministère de la Culture. Un troisième groupe viserait à analyser les spécificités éventuelles en matière d’archivage des courriels chez des hauts fonctionnaires issus de collectivités territoriales. Là encore des relations existent et pourraient être mobilisées, avec la collaboration d’un service d’archives départementales notamment.

Plus précisément, deux types d’entretiens sont envisagés, des entretiens semi-directifs et des entretiens d’explicitation permettant d’analyser plus finement ce qui se joue derrière telle pratique d’auto-archivage des courriels, tel geste, tel art de faire face à un dispositif socio-technique. Ces entretiens pourraient être complétés par une analyse des comportements devant les fonctionnalités proposées par la messagerie via notamment une analyse des expressions faciales en bénéficiant des possibilités techniques offertes par le Userlab P2AC (Plateforme angevine d’analyse des comportements).

More Information

Benefits

Rémunération brute mensuelle : environ 2400 euros. Environnement de la mission prévue : frais de déplacement ; achat de petit matériel informatique

Offer Requirements

Skills/Qualifications

Les candidats devront être titulaires d'un doctorat en sciences humaines et sociales, histoire, sociologie, psychologie, sciences de l'information et de la communication notamment. Bien qu'inscrit dans le domaine de l'archivistique, le postdoctorat ne nécessite pas de connaissances particulières dans le domaine si ce n'est un intérêt pour la constitution des traces patrimoniales quelles qu'elles soient et un goût pour les approches de type sociotechnique en général. Les candidats devront en revanche démontrer leur capacité à mettre en oeuvre rapidement une enquête orale.

Work location(s)
1 position(s) available at
Université d'Angers (laboratoire TEMOS)
France
Maine et Loire
Angers
49045
11 boulevard Lavoisier, 49045 Angers

EURAXESS offer ID: 662332

Disclaimer:

The responsibility for the jobs published on this website, including the job description, lies entirely with the publishing institutions. The application is handled uniquely by the employer, who is also fully responsible for the recruitment and selection processes.

 

Please contact support@euraxess.org if you wish to download all jobs in XML.